LES DEFAULTS VISUELS

La myopie

Lorsque l’on est myope, on ne voit pas bien de loin et la vision s’améliore à mesure que l’on se rapproche de l’objet regardé. L’œil est trop « puissant ». 


Les premiers signes de la myopie ?

 ○ Plisser les yeux pour voir net de loin.

 ○ Ecrire le nez collé à sa feuille.

Ne pas reconnaître les amis que l’on croise dans la rue

Comment la corriger ?

La myopie peut se corriger de plusieurs façons, mais le principe est toujours le même, renvoyer la projection de l’image d’un objet éloigné sur la rétine. Les dispositifs sont les suivants :

■ Des lunettes équipées de verres négatifs (ou concaves ou divergents).

■ Des lentilles de contact négatives. 

L’hypermétropie

Les hypermétropes voient généralement mal de près, et bien de loin. Elle entraîne une image floue lorsque l’œil est au repos, c’est-à-dire quand il ne s’accommode pas. L’œil n’est pas assez « puissant ». Avant 40 ans, une faible hypermétropie peut passer inaperçue du fait de la faculté accommodative de l’œil. Après 40 ans, en revanche l’œil a de plus en plus de difficultés à s’accommoder et l’hypermétropie se fait ressentir.

Quels sont les premiers signes ?

Bien que l’hypermétropie soit un défaut visuel de vision de loin, les premiers gènes apparaissent en vision de près. Ces gènes vont se manifester de manière préférentielle lors d’un travail en vision de près (lecture, ordinateur, …) et se traduisent par des sensations d’œil qui tire, des maux de têtes,… Elles apparaissent plutôt en fin de journée.

Comment la corriger ?

Plusieurs types de compensation de l’hypermétropie existent, mais tous permettent de remettre la projection de l’image de l’objet fixé sur la rétine. Les dispositifs sont :

● Des lunettes équipées de verres positifs (ou convexes ou convergents).

 ● Des lentilles convergentes. 

L’astigmatisme

Les astigmates ne voient pas correctement, ni de près, ni de loin. Les lignes, verticales, horizontales ou obliques, sont mal perçues et déformées. Ce trouble de la vision est dû à la configuration de la cornée, qui prend une forme ovale au lieu d’être ronde.  

La presbytie

La presbytie est responsable d’une mauvaise vision de près obligeant généralement à allonger les bras pour lire une étiquette d’emballage, un journal ou un livre.
Elle apparaît à partir de 45 ans environ et se stabilise vers 60 ans. Elle est le témoin du vieillissement du cristallin, partie de l’œil qui se contracte et se décontracte pour faire la mise au point sur des objets proches ou lointains.
Passé 45 ans, il devient moins élastique et ne joue plus son rôle correctement, la faculté d’accommodation de l’œil diminue ensuite jusqu’à disparaître complètement après 60 ans.

Quels sont les premiers signes ?

Les premiers signes de la presbytie se caractérisent par une tendance à vouloir éloigner son journal ou son livre pour pouvoir le lire. Chez les femmes, des difficultés pour se maquiller apparaissent, le reflet dans la glace étant de moins en moins net.
Toutes les tâches visuelles nécessitant une vision proche deviennent plus difficiles.

Comment la corriger ?

Nous vous conseillons différents équipements en fonction de vos activités .

LES PATHOLOGIES DES YEUX

GLAUCOME

Le glaucome est une neuropathie du nerf optique, le plus souvent liée à la tension intra oculaire élevée. Cette hypertension peut entrainer par compression du nerf optique, une altération progressive du champ visuel. Le glaucome chronique est une affection plutôt courante, indolore, souvent héréditaire qui ne peut se découvrir qu’à l’occasion d’un examen médical chez un ophtalmologiste. Un à deux millions de personnes  sont concernées .

Cette affection peut entrainer une cécité définitive si elle n’est pas traitée.

Le traitement est médical dans un premier temps et peut nécessiter, à un certain stade, un traitement chirurgical .

Le glaucome aigu, plus rare, est lui douloureux. Il s’agit d’une urgence médico-chirurgicale (vision trouble avec maux de tète, douleurs, nausées…)

CATARACTE

Perte de transparence du cristallin(ou opacification du cristallin) entrainant une baisse des capacités visuelles : acuité visuelle, perception des couleurs.

C’est une affection fréquente qui survient naturellement après 60/65ans (baisse d’acuité progressive, brouillard, vision terne).

Il n’existe pas de traitement médical de la cataracte. Le seul traitement est chirurgical, lorsque la cataracte se révèle gênante pour la vue.

DMLA

Dégénérescences maculaires liées à l’âge. Ces affections sont devenues la cause principale de mauvaise vision dans les pays occidentaux et concernent surtout les personnes de plus de 65ans. Il y aurait 1,3 million de personnes atteintes en France. La DMLA ne rend pas aveugle mais perturbe la vision du détail (lecture, reconnaissance des visages…)

RETINOPATHIE DIABETIQUE

C’est la première cause de cécité avant 50 ans. Elle touche entre 200 et 400 000 personnes en France. Le dépistage et le suivi ophtalmologique des patients diabétiques est primordial.

Votre ophtalmologiste vous indiquera les traitements médicaux adaptés.